Quelques faits marquants 

 Catinon Menette (1754- 1836) :

Une jeune fille pieuse de Mauriac, Catherine Jarrige, plus connue sous le nom de Catinon Menette, avait décidé d’aller à la fête votive de Soursac mais sa barque chavira pendant la traversée de la Dordogne. Sauvée des eaux, elle consacra dès lors sa vie à Dieu et aux pauvres de Mauriac.

Elle fut béatifiée le 24 novembre 1996 par le Pape Jean-Paul II. Sa tombe est à côté de l’une des entrées du cimetière de Mauriac.

Miraculé de Serre :

Vers la fin du 18˚ siècle, un habitant de Serre, paroisse de Mauriac, voulut se rendre à Soursac malgré une périlleuse traversée de la Dordogne en crue. Voyant que sa barque menaçait de sombrer, le batelier téméraire pria Notre Dame des Miracles de Mauriac et il se retrouva sain et sauf sur l’autre rive. En reconnaissance à Notre Dame des Miracles, le voyageur imprudent offrit à la basilique de Mauriac un ex-voto en argent représentant un homme dans une barque penché sur des abîmes. Cet ex-voto a disparu pendant la Révolution.

Gabariers :

Trois gabariers descendaient en bateau le jour de Noël 1865 (ou 1866). En passant devant Nauzenac, l’un des gabariers décida de prier Sainte Marie-Madeleine. L’un des hommes le suivit mais le troisième se contenta de sourire. Arrivée à la hauteur du vieux pont de pierre de Spontour, la gabare se mit en travers des piles du pont sous l’action d’un courant impétueux de la Dordogne. Les deux bateliers qui avaient prié, réussirent à rejoindre la rive à la nage mais on ne retrouva même pas le cadavre du troisième gabarier.

Rédacteur : Georges Oysel

Réalisateur : Philippe Oysel






©  Pèlerinage de Lamirande (Soursac - 19550)              Fait par Soursac Informatique