L’histoire du nom du village de Nauzenac

Extraits de Sainte Marie-Madeleine et son sanctuaire de Nauzenac

Écrit par l’abbé D.-A. PATRICE LA ROCHE

Publié en 1878.

    Ce nom de Nauzenac fut inventé, créé pour la circonstance, au jour même de la première apparition. 

    Les petits bergers avaient fui devant la dame, la sirène, le fantôme, laissant derrière eux et chèvres et sabots. 

    Ils furent mal accueillis sans doute par les parents, plus enclins à croire à une étourderie bien naturelle à cet âge, à une infidélité qu'à un miracle. On dut les éconduire, leur enjoindre de retourner sur leurs pas, d'aller ramasser, quérir leur troupeau. L'imagination pleine de chimères, tout entiers sous l'empire d'une peur irréfléchie, déraisonnable à coup sûr, mais réelle, terrible, insurmontable, les jeunes enfants durent répondre en leur langue maternelle, en leur splendide idiome limousin : 

« N’aouze-y-ana, n'aouz-y-ana » — je n'ose y aller, y retourner — et, par corruption, Naouzena, d'où : Nauzenac.

Rédacteur : Georges Oysel

(la documentation qui a servi  à l'élaboration de ce site est disponible en page "liens divers")

Réalisateur : Philippe Oysel




































©  Pèlerinage de Lamirande (Soursac - 19550)              Fait par Soursac Informatique

NDLR : autres hypothèses sur la signification du nom Nauzenac:


du latin navis = bateau, bac puis de l'occitan nau désigne une traversée de cours d'eau à l'aide de bateaux à fond plat avant la création d'un pont. (Semble la meilleure hypothèse)


 du celtique « nauda » (marécage). Sur le cadastre napoléonnien de 1838 on remarque en effet des étendues de marécages assez importantes près du village et au bord de la Dordogne.